Cto o okemeh.png
Fresque woody.tif

Mais où est donc passé Woody ?
                Le film

Ayant fait quelques expériences dans la réalisation vidéo et me sentant à nouveau très concerné par Woody GUTHRIE qui avait fait partie de mes références étant plus jeune, j’ai eu envie de partir à l’aventure et de tenter quelque chose autour du chanteur.

La démarche n’était pas simple car GUTHRIE n’était plus très connu aux Etats Unis et encore moins en France en dehors de quelques milieux spécialisés. 

Il s’agissait donc de trouver un argument cinématographique capable de relier les chainons manquants et d’intéresser un public actuel à l’histoire de ce personnage singulier, influence majeure de la musique populaire américaine et par ricochet d’une partie de notre culture.

Je décidai donc de partir aux Etats Unis pendant l’été 2010 accompagné d’une petite équipe familiale avec comme objectif le festival Woody GUTHRIE à Okemah et une partie de la route 66 empruntée par les Oakies de l’époque.

Tout réalisateur voulant vivre un peu de son métier aurait pris la précaution de trouver une chaine de TV ou une boite de prod intéressée par le projet mais compte tenu de mes expériences précédentes dans la production, de la singularité et de la complexité de l’expérience dés lors qu’elle entrait dans le champ professionnel habituel, je décidai qu’il était préférable de partir à l’aventure et de voir ensuite ce qui serait possible.

Entre 2010 à Okemah et ce début d’année 2013, beaucoup de scènes ont été tournées en France, en Angleterre notamment avec des acteurs historiques ou incontournables dés lors qu’on parle de Woody GUTHRIE. 

En 2019 je suis reparti aux Etats Unis et après avoir refait la route du blues de Memphis à La nouvelle Orléans, j'ai de nouveau atterri à Okemah puis à Tulsa en Oklahoma où se trouve désormais le Woody Guthrie Center. J'ai eu l'occasion d'interviewer la directrice de cet espace complètement dédié aux archives de Woody Guthrie.

Le film est toujours dans un coin de ma tête et attend la disponibilité nécessaire à son montage.

Des personnalités aussi diverses que Steve WARING, Graeme ALLWRIGHT, Jacques VASSAL, Will KAUFFMAN, Gabriel YACOUB, des militants du Folk Center de pampa et d’Okemah, l’historien Guy LOGSDON, le chanteur Joel RAFAEL (interprète de GUTHRIE) et Diana McCloud, directrice du Woody Guthrie Center), sont présentes dans ce documentaire.

Just a hobbo.png
G-allwright.jpg
duststom.jpg
Steve-guitar.jpg
W-Kauffman.jpg
J-Vassal.jpg
J-Rafael.jpg